Le grand bond en avant des obligations sociales, l’Unédic en tête

Le Covid-19 propulse les levées de fonds à vocation sociale

Depuis le mois de mars, la crise mondiale liée à la pandémie de Covid-19 suscite un recours grandissant aux marchés de capitaux. Dès janvier 2020, le Programme de Développement des Nations Unies appelait à adosser le marché obligataire à l’impact social via les objectifs de développement durable, au-delà de l’impact environnemental des obligations vertes. C’était sans compter la dramatique crise sanitaire, qui a donné tout son sens à cet appel. 33 milliards de dollars d’obligations sociales ont été émis au premier trimestre 2020, contre 6,2 milliards au premier trimestre 2019.

Les obligations sociales sont des obligations cotées dont l’allocation des fonds est fléchée vers des objectifs sociaux soumis à évaluation et reporting. Le Comité Exécutif des Principes pour l’émission d’obligations sociales, vertes et durable, dont l’Association Internationale des Marchés de Capitaux (ICMA) assure le Secrétariat, a produit des guides volontaires pour faciliter et harmoniser les émissions. On trouve sur le site de l’ICMA les dernières actualités concernant le marché des obligations sociales et durables dans le contexte du Covid-19.

Ce 15 mai, l’Unédic, association chargée de la gestion de l’assurance chômage en France, a émis une obligation sociale d’un montant inédit : 4 milliards d’euros dédiés à la réponse à la crise du Covid-19. A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle, gage de réactivité et de transparence de la part de l’Unédic. L’émission, structurée par Natixis, vise à renforcer les dispositifs classiques d’assurance chômage, et à mettre en place un dispositif exceptionnel d’activité partielle, couvrant plus de 12 millions de salariés du secteur privé. Le livre d’ordres s’établissait à 7,75 milliards d’euros lors de la clôture, le plus important volume d’intérêts jamais manifestés lors de l’exécution d’une émission de l’Unédic.

Le début de la crise a été marqué par une émission d’obligation sociale « Combattre le COVID-19 » à hauteur de 3 milliards de dollars par la Banque africaine de développement, destiné à atténuer les effets de la pandémie de Covid-19 sur la vie des populations africaines et les économies du continent. La Banque de développement du Conseil de l’Europe a émis une nouvelle obligation sociale dans le cadre de son programme obligataire d’inclusion sociale, d’un montant d’1 milliard d’euros, pour aider ses pays membres à atténuer l’impact social et économique de la crise du Covid-19. En mars, la Société Financière Internationale avait emprunté 1 milliard de dollars d’obligations sociales pour soutenir l’emploi du secteur privé dans les pays en développement.

La crise sanitaire du Covid-19 s’étend à tous les domaines de l’économie et de la vie sociale. Pour René Karsenti, conseiller et ancien Président de l’ICMA, cette situation appelle à une collaboration accrue, dont les obligations sociales constituent un volet essentiel. Ces emprunts, financièrement similaires aux emprunts obligataires classiques, peuvent cibler les secteurs d’activité et les personnes les plus touchés, tout en attestant des objectifs sociaux des investissements. Pour les émetteurs autant que pour les investisseurs, les obligations sociales sont un outil prometteur pour faire face aux conséquences du Covid-19. De la même manière, le Global Steering Group sur l’investissement à impact intègre les obligations sociales dans le panel de solutions à déployer dans les mois à venir (partie 1 et partie 2 de la réflexion du GSG). La Société Financière Internationale voit à plus court-terme en proposant des exemples de projets liés au Covid-19 pouvant être financés par des obligations sociales, comme la recherche et le développement de tests et médicaments, ou la production d’équipements d’hygiène et de protection.

Les émissions d’obligations durables (à la fois vertes et sociales) ont elles aussi augmenté depuis le début de cette crise, avec notamment une émission de « Sustainability Awareness Bonds » de 3 milliards de couronnes suédoises par la Banque européenne d’Investissement, démontrant le répondant des investisseurs suédois sur le marché des obligations durables. La Banque mondiale bat tous les records en émettant 8 milliards de dollars pour soutenir ses pays membres face au Covid-19.


Sources citées :

15 mai 2020. Covid19 : l’Unédic émet un social bond de 4 Mds pour financer les mesures d’urgence. Unédic. https://www.unedic.org/espace-presse/actualites/covid19-lunedic-emet-un-social-bond-de-4-mds-pour-financer-les-mesures

15 mai 2020. Emission sociale inaugurale historique de l’Unédic dans le contexte du Covid-19 – Natixis, unique structureur. Natixis. https://pressroom.natixis.com/actualites/emission-sociale-inaugurale-record-de-lunedic-dans-le-contexte-du-covid-19-natixis-unique-structureur-8564-b09b6.html

COVID-19 Market Updates: Sustainable finance. ICMA. https://www.icmagroup.org/Regulatory-Policy-and-Market-Practice/covid-19-market-updates/covid-19-market-updates-sustainable-finance/

René Karsenti. 9 mai 2020. Social bonds in response to the COVID-19 crisis: when financial markets save lives. European Capital Market Institute. https://www.ecmi.eu/publications/commentaries/social-bonds-response-covid-19-crisis-when-financial-markets-save-lives

27 avril 2020. Impact Policy Response – Part II. GSG. https://gsgii.org/reports/covid-19-impact-policy-response-part-ii/

27 mars 2020. Impact Policy Response. GSG. https://gsgii.org/reports/covid-19-impact-policy-response/

Michael Marray. 15 avril 2020. Swedish investors lead the way in surge of social bond issuance. The Asset. https://theasset.com/europe/40152/swedish-investors-lead-the-way-in-surge-of-social-bond-issuance-news-1626-l

15 avril 2020. World Bank Raises Record-breaking USD8 Billion from Global Investors to Support its Member Countries. The World Bank. https://www.worldbank.org/en/news/press-release/2020/04/15/world-bank-raises-record-breaking-usd8-billion-from-global-investors-to-support-its-member-countries

La CEB émet une obligation d’inclusion sociale en réponse à la pandémie de COVID-19. 2 avril 2020. Banque de développement du Conseil de l’Europe. https://coebank.org/fr/news-and-publications/news/ceb-issues-social-inclusion-bond-response-covid-19-pandemic/

1er avril 2020. New SEK 3bn 3-year SAB highlights EIB’s action against Covid-19 pandemic. Banque européenne d’Investissement. https://www.eib.org/en/investor_relations/press/2020/fi-2020-14-eib-SEK-3bn-3-year%20SAB.htm

27 mars 2020. La Banque africaine de développement place un emprunt obligataire social, « Combattre le COVID-19 », d’un montant record de 3 milliards de dollars. Banque africaine de développement. https://www.afdb.org/fr/news-and-events/press-releases/la-banque-africaine-de-developpement-place-un-emprunt-obligataire-social-combattre-le-covid-19-dun-montant-record-de-3-milliards-de-dollars-34998

Mars 2020. Social Bonds. Illustrative use-of proceeds case studies: coronavirus. International Finance Corporation. https://www.ifc.org/wps/wcm/connect/3d1ccd21-ad12-4468-b03d-251cd6421bc5/SB-COVID-Case-Study-Final-30Mar2020-310320.pdf?MOD=AJPERES&CVID=n4RsBEk

Elizabeth Boggs Davidsen. 23 janvier 2020. Connecting the bond market to social impact. UNDP. https://www.undp.org/content/undp/en/home/blog/2020/connecting-the-bond-market-to-social-impact.html

2018. Obligations sociales. Les Social Bonds : vers une nouvelle classe d’actifs ? Impact Invest Lab. https://iilab.fr/wp-content/uploads/2019/01/II-LAB-Obligations-Sociales-FR.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *